Bleu saphir – Tome 2

Lire Bleu saphir – Tome 2 réservez maintenant en ligne. Vous pouvez également télécharger d’autres livres, magazines et aussi des bandes dessinées. Obtenez en ligne Bleu saphir – Tome 2 aujourd’hui. Vous recherchez Télécharger ou lisez Bleu saphir – Tome 2 gratuitement ..? profiter.

Bleu saphir - Tome 2

======= >> CLIQUEZ ICI POUR TÉLÉCHARGER RESERVEZ LIGNE << =======

S’il vous plaît suivez l’étape d’instruction par étape jusqu’à ce que la finition pour obtenir Bleu saphir – Tome 2 gratuitement. Enjoy It !!

Télécharger le fichier PDF

Télécharger Bleu saphir - Tome 2

Bleu saphir – Tome 2 Détails

Bleu saphir - Tome 2

3 thoughts on “Bleu saphir – Tome 2

  1. Anonymous
    4.0 étoiles sur 5
    Une très bonne suite !, 19 avril 2017
    Par 
    lire-une-passion

    Achat vérifié(De quoi s’agit-il ?)
    Ce commentaire fait référence à cette édition : Rouge rubis, Tome 02: Bleu saphir (Broché)
    Ce livre est dans ma PAL depuis… oula… au moins ça, comme on dit ! Alors quand ma binôme du boudoir m’a proposé de faire une LC, j’ai dit oui immédiatement, et sauté sur l’occasion pour le sortir enfin. D’autant plus que j’avais adoré le premier tome (et les deux premiers films). Encore une fois, ce fut une excellente lecture, et il me tarde déjà de pouvoir lire le dernier tome !

    Nous retrouvons donc Gwendolyn, qui s’est découvert avoir la particularité de voyager dans le temps, alors qu’elle pensait être une adolescente normale. Elle appartient aux Veilleurs du temps, et doit, en conséquence, voyager à travers les âges, fermer un cercle auquel elle ne comprend rien, partir à la recherche d’autres Veilleurs dans le passé et affronter un compte du XVIIIè siècle soit disant immortel. Autant dire que ses journées sont remplies et il reste peu de place au calme et aux loisirs. Mais elle, tout ce qu’elle voudrait, c’est que Gideon l’embrasse pour de bon. Est-ce trop demander ?

    En démarrant ce second opus, j’avais peur d’avoir oublier certains événements du premier tome, et j’ai eu la surprise de replonger immédiatement dans cet univers qui m’avait tant plu auparavant. J’étais contente de retrouver Gwen, Gideon et compagnie. Étant fan des histoires avec des voyages dans le temps, je n’étais pas inquiète et je savais que j’apprecierai ma lecture. Mais j’avais aussi oublié à quel point cette série se lisait vite ! À peine un chapitre fini, qu’on enchaîne avec le suivant. On a à peine le temps de dire « ouf », qu’on arrive déjà à la fin. L’auteure a cette particularité de nous plonger totalement dans son univers, de nous dévoiler pleins de révélations, mais aussi de nous rendre accro à ce qu’elle a imaginé. Et il est certain que c’est le gros point fort de cette série.

    Mais je dois bien avouer que cette fois-ci, j’ai eu un gros coup de cœur pour un personnage assez particulier, qui n’est vu que par Gwendolyn : Xemerius. Un vrai petit diable quand il le veut, mais également un être sur qui la jeune fille va pouvoir compter. Il est bourré d’humour, de sarcasme et d’encore tellement de choses qui font qu’on ne peut que s’attacher à lui et rire dès qu’il est mis en scène. Oui voilà, en fait, c’est un véritable acteur, qui sait quand apparaître, quand parler, quand disparaître. Bref, il est un phénomène à lui tout seul, et devient, de ce fait, très vite l’un des personnages principaux de ce second tome, de mon avis, en tout cas.

    En dehors de ce personnage, évidemment que l’intrigue prend un sens et une priorité différente du premier tome. Tout s’accélère pour Gwendolyn et je peux vous dire que nous, lecteurs, n’avons pas tellement le temps de souffler. L’auteure arrive à bouleverser les choses en à peine quelques lignes, ou même quelques mots. Gwendolyn n’est pas au bout de ses surprises, autant du côté de sa mission dont elle ne comprend pas encore tous les tenants et aboutissants, mais aussi avec Gideon, qu’elle a du mal à comprendre.

    En effet, je dois avouer que ce dernier m’a profondément agacée et déçue dans ce second tome. On ne sait pas vraiment où se placer avec lui. On ne sait pas réellement ce qu’il pense, ce qu’il ressent. J’ai l’impression qu’il jouait beaucoup avec les sentiments de Gwen et que cela lui procurait un certain plaisir. J’ai eu pitié pour elle, de voir à quel point elle pouvait se faire avoir par lui a certains moments. Néanmoins, elle n’en est pas faible pour autant et c’est aussi ça qui m’a plu : Gwendolyn est une jeune fille qui en a dans le ventre. Elle est drôle, sarcastique et surtout, elle a du caractère ! Elle ne se laisse pas tout le temps avoir, mais surtout, elle sait qu’on lui cache beaucoup de choses, et curieuse comme elle est, elle veut comprendre ce qui se trame, au risque de découvrir des choses qui pourraient lui déplaire. Et il est certain qu’elle n’est pas au bout de ses surprises. Déjà, avec ce tome 2, nous avons pas mal de réponses à nos questions, alors je me demande vraiment ce que nous réserve le dernier tome !​

    ​En résumé, c’est un second opus que j’ai adoré. Je ne comprends toujours pas pourquoi je l’ai laissé traîner aussi longtemps dans ma PAL… Gwendolyn prend de plus en plus confiance en elle. Elle veut comprendre tout ce qui se trame, tous ces secrets qu’on lui cachent, et pourquoi il est si important de retrouver tous les Veilleurs. L’intrigue prend de plus en plus d’ampleur et j’ai hâte de voir ce que l’auteure nous réserve encore !

  2. Anonymous
    4.0 étoiles sur 5
    je suis restée sur ma faim (et sur ma fin 😉 ), 18 février 2017
    Par 
    Client Kindle

    Achat vérifié(De quoi s’agit-il ?)
    Ce commentaire fait référence à cette édition : Bleu saphir – Tome 2 (Poche)
    L’intrigue part tout de suite à la suite de la fin de Rouge Rubis.
    On découvre un nouveau personnage, Xémerius, qui apportera une touche d’humour bienvenue dans la poursuite de l’aventure de Gwendolyn, mais aussi lui sera un précieux secours.
    L’auteur essaie de développer plus le concept du voyage dans le temps, en donnant des explications plus fournies sur les incidences du passé sur le présent, par exemple.
    Le personnage de Gideon se montre un peu trop versatile à mon goût, et ses rapports avec Gwen donnent l’impression d’être sur des montagnes russes !
    La jeune fille essaie de collecter des informations, en rencontrant des personnes dans le passé, comme son grand-père, car personne ne répond réellement aux questions qu’elle se pose sur cette fameuse mission.
    Par ailleurs, elle doit de nouveau rencontrer le terrifiant Comte et n’est pas très enthousiaste à ce sujet. D’autant que sa grand-tante Maddy a encore eu des visions troublantes.
    Cependant, on n’a pas vraiment l’impression que l’histoire a des avancées décisives et j’attends avec impatience l’arrivée du 3ème tome, Vert Émeraude, afin de découvrir, enfin, l’explication des prophéties.
  3. Anonymous
    2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
    4.0 étoiles sur 5
    Un roman qui tient ses promesse, 30 octobre 2015
    Par 
    Mathilde’s books

    Achat vérifié(De quoi s’agit-il ?)
    Ce commentaire fait référence à cette édition : Rouge rubis, Tome 02: Bleu saphir (Broché)
    On commence Bleu Saphir à l’endroit même où nous avait laissé Rouge Rubis. Gwendolyn n’a plus aucun répit. Elle a à peine le temps de dormir. En effet, elle doit aider Gideon à compléter le cercle de sang tout en tentant, désespérément, de comprendre dans quel micmac elle s’est fourrée !
    Alors, rien de très différent du premier tome! Tout ce que j’avais adoré dans le premier tome, je le retrouve dans ce second volet. En mieux. Mon avis sera donc un peu moins développé que celui de Rouge Rubis.
    Ce second tome voit son intrigue se compliquer, les secrets, que doit affronter Gwendolyn, sont de plus en plus nombreux et on se retrouve donc dans un ouragan de mystère et de questions qui rendent la lecture très addictive. En effet, du début à la fin j’ai tourné les pages en me demander quand est-ce que j’allais enfin y voir un peu plus claire ! Quelle ne fut pas ma frustration quand, arrivé à la dernière page, je n’avais pas beaucoup plus de réponses ! Peut-être que ce point pourrait gêner certain, parce qu’au final, on n’est pas plus avancé à la fin qu’au début. On pourrait presque dire que l’intrigue tire en longueur. Je vous jure, en fermant le livre, j’étais frustrée ! (Quoi ? C’est déjà terminé !? Je veux la suite !!) Mais, sans me tromper, je peux dire tout de même que cette trilogie continue de me convaincre.
    L’histoire devient plus complexe qu’elle n’y parait, on ne sait plus trop quoi penser sur tout et sur tous. Elle devient aussi beaucoup moins cool, enfin surtout pour Gideon et Gwendolyn, qui en voient de toutes les couleurs. Tout du long, je me suis demandée ce que tout ces secrets cachaient, ce qui se passerait une fois le cercle fermé, bref, j’aurais voulu avoir des réponses à tout ce fourbis. Kerstin Gier se débrouille donc plutôt pas mal pour nous tenir en haleine et pour ne pas satisfaire toutes nos envies ! (Snif).
    La relation de Gideon et Gwen est une des choses qui nous tient scotchée au livre, elle se concrétisent et devient plutôt ardue dirons-nous ! En même temps, rien d’étonnant, avec la vie qu’ils mènent… Ah et au fait… Je crois que je suis – encore – tombée amoureuse d’un personnage de roman. Hum, C’est grave docteur ?
    On retrouve les sauts dans le temps, qui sont encore plus nombreux, j’ai l’impression. L’humour est, une fois de plus, au rendez-vous, avec un personnage qui fait tout le charme du bouquin : Xemerius. Je l’avais adoré dans le film, je l’aime encore plus dans sa version original ! Il est juste hilarant et je crois que presque tous les extraits que j’ai noté sont avec cette bonne vielle gargouille… Sans rire, si vous hésitez encore à entamer la série vous devriez commencer juste pour rencontrer Xemérius. Bon, à coté de ça, la cousine Charlotte est encore plus antipathique qu’avant. Vous avez déjà eu envie d’acheter quelqu’un pour lui mettre des claques ? Bah c’est un peu ce que j’ai eu envie de faire avec cette peste de compétition. On fait aussi la rencontre de nouveaux personnages qui nous promettent également de bons moments (je n’en dis pas plus).

    La version courte. Un nouvel opus qui répond à ses promesses. Des situations qui deviennent de plus en plus compliquées. Et – ENCORE- de l’humour.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *