Delirium – Tome 1

Lire Delirium – Tome 1 réservez maintenant en ligne. Vous pouvez également télécharger d’autres livres, magazines et aussi des bandes dessinées. Obtenez en ligne Delirium – Tome 1 aujourd’hui. Vous recherchez Télécharger ou lisez Delirium – Tome 1 gratuitement ..? profiter.

Delirium - Tome 1

======= >> CLIQUEZ ICI POUR TÉLÉCHARGER RESERVEZ LIGNE << =======

S’il vous plaît suivez l’étape d’instruction par étape jusqu’à ce que la finition pour obtenir Delirium – Tome 1 gratuitement. Enjoy It !!

Télécharger le fichier PDF

Télécharger Delirium - Tome 1

Delirium – Tome 1 Détails

Delirium - Tome 1

[wprebay kw=”201320101x” num=”0″ ebcat=”-1″]

More 201320101X Products

3 thoughts on “Delirium – Tome 1

  1. Anonymous
    1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
    5.0 étoiles sur 5
    Quand Amour rime avec interdit – Coup de coeur., 22 mai 2014
    Par 
    Saefiel

    Achat vérifié(De quoi s’agit-il ?)
    Ce commentaire fait référence à cette édition : Delirium – Tome 1 (Broché)
    Je dois dire que dès le début je me suis prise dans cette histoire qui nous plonge dans un univers dystopique qui, pour une fois, change un peu les codes habituels. Je ne pouvais que succomber à ce roman basée sur l’amour, qui dans le monde de Lena, est tabou, interdit, dangereux même puisqu’on le considère comme une maladie: L’amor deliria nervosa. Pour cette raison tout adolescent ayant atteint ses 18 ans se voit contraint de subir une opération qui lui enlèvera la possibilité de ressentir des émotions.

    Après une longue première partie de descriptions qui permet de bien entrer dans le monde de Lena et dans la ville de Portland, on découvre une belle histoire qui ne porte pas uniquement sur l’amour entre un homme et une femme, mais aussi sur l’amour amical et maternel. J’ai beaucoup aimé ces nuances qui peuvent paraître sous jacentes à l’histoire entre Alex et Lena mais ont quand même leurs importances.

    D’ailleurs je me suis très vite attachée au personnage de Lena qui n’a rien au départ du personnage rebelle qu’on trouve habituellement dans la dystopie. Après avoir vu sa mère succomber à la maladie de l’amor deliria nervosa, elle est presque impatiente de passer le protocole et d’être débarassée de ce risque qui pourrait la toucher elle aussi. Quand elle se rend compte que sa meilleure amie, Hana, semble ne pas vraiment partager cet avis elle est d’ailleurs choquée et se sent mal en sa présence. Mais Lena va évoluer et après avoir vu la vie à travers les codes qu’elle a toujours connu, elle découvre peu à peu les injustices et les incohérences de son monde. Le déclic sera sa rencontre avec Alex, un jeune homme qui lui fera découvrir le vrai sens de l’amour et de la vie.

    Cette histoire nous est contée par Lena. J’ai trouvé ses pensées et la description de ses émotions très fortes et j’ai beaucoup aimé suivre son évolution à travers ça. Sa découverte de l’amour, le vrai, le puissant, celui qui vous accroche le coeur est également enchanteur. L’auteur arrive parfaitement, à travers son personnage, à mettre le doigt sur ce qu’on ressent quand on est profondément amoureux de quelqu’un.

    Les révélations et le cliffhanger final m’ont conquise et j’attends avec impatience de pouvoir lire le second tome pour savoir la suite !

  2. Anonymous
    4.0 étoiles sur 5
    bonne découverte, 11 décembre 2014
    Par 
    Les lectures enchantées d’Elyza

    Achat vérifié(De quoi s’agit-il ?)
    Ce commentaire fait référence à cette édition : Delirium – Tome 1 (Format Kindle)
    Et bien voilà un livre qui trainait dans ma PAL depuis au moins 8 mois! Je suis bien contente de l’en avoir sorti surtout que j’ai passé un agréable moment avec cette lecture.

    Dans ce premier tome on suit Lena, 17 ans qui compte les jours impatiemment la séparant de son Protocole pour être sûre de ne jamais tomber amoureuse et risquer de contracter cette maladie qu’on appelle l’amor deliria nervosa. Par ailleurs, comme elle ne se trouve pas particulièrement belle, elle est ravi que le gouvernement lui impose un mari comme ça, elle sera sûre de ne pas finir toute seule.
    Lena est complètement endoctrinée au moment où débute l’histoire. Sa mère est morte à cause de la maladie et elle vit chez sa tante, son oncle et ses deux cousines. Sa meilleure amie Hana n’est pas aussi radicale que Lena et même elle, va devoir revoir sa position le jour où elle va rencontrer Alex, un résistant qui pense que l’amour est une belle chose qu’il faut protéger.
    Delirium est une très belle histoire, j’ai été transportée par ce premier tome et extrêmement surprise par le style de Lauren Oliver que je ne connaissais pas. Je m’attendais à avoir beaucoup d’actions, à faire face à de nombreux rebondissements et en fait pas du tout. Delirium est un roman que je qualifierai de “contemplatif”. Il n’y a pas tant de dialogues que ça. Bon il y en a forcément un peu car il faut bien faire avancer l’histoire mais il s’agit surtout du monologue intérieur de Lena, on suit le fil de ses pensées. Du coup, l’histoire est un peu lente au démarrage, ça m’a un peu gênée au début et puis je me suis habituée, ce style change de d’habitude et il ne dessert absolument pas l’histoire. On a quand même des rebondissements et la fin m’a juste donné envie de me jeter par la fenêtre !!
    J’ai bien aimé Lena surtout le fait que dès le début elle attend avec impatience son opération. Je ne m’y attendais pas mais alors pas du tout. Je pensais au contraire qu’elle serait une résistante et le fait que ce ne soit pas le cas a été une agréable surprise. On assiste à son changement d’opinion petit à petit et c’est ce qui rend le récit si intéressant. La famille chez qui Lena vit depuis la mort de sa mère est totalement inconsistante, fade au possible. Il n’y a que sa petite cousine Grace qui à sans vouloir faire de jeu de mot, trouvé “grâce” à mes yeux. Hana quant à elle ne m’a pas plus enthousiasmée que ça. Je ne sais pas. C’est peut-être parce qu’elle était “Trop” dès le départ. Trop belle, trop convaincue des failles du système, trop audacieuse. Tandis que Lena est bourrée de failles et de fragilité et c’est ce qui la rend si touchante à mes yeux. Pour finir, le dernier personnage et non des moindres, Alex. Alex m’a bien plu mais de la même manière que Hana, je l’ai trouvé trop lisse, trop simple à cerner. Malgré tout, il a su me toucher par sa douceur et sa gentillesse.
    En résumé Délirium est une bonne découverte et c’est ce qui lui vaut la note de 4/5
    Elyza: http://elyzalecturesenchantees.blogspot.fr/

  3. Anonymous
    1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
    4.0 étoiles sur 5
    Une belle série, 18 juillet 2017
    Par 
    Maryne

    Achat vérifié(De quoi s’agit-il ?)
    Ce commentaire fait référence à cette édition : Delirium – Tome 1 (Poche)
    Très bonne série de livre que j’ai lu très rapidement ! Le tome 1 à eut du mal à me prendre au tripe au départ mais une fois sa rencontre avec Alex ce fût un livre et une histoire du tonnerre ! Surtout que la fin du tome 1 demande vite à lire le deuxième !!! Que j’ai précipitamment lu avec le 3ieme ! Une histoire originale avec cette interdit qui est l’amour ! Je conseille beaucoup cette série de livre

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *