Van Gogh

Lire Van Gogh réservez maintenant en ligne. Vous pouvez également télécharger d’autres livres, magazines et aussi des bandes dessinées. Obtenez en ligne Van Gogh aujourd’hui. Vous recherchez Télécharger ou lisez Van Gogh gratuitement ..? profiter.

Van Gogh

======= >> CLIQUEZ ICI POUR TÉLÉCHARGER RESERVEZ LIGNE << =======

S’il vous plaît suivez l’étape d’instruction par étape jusqu’à ce que la finition pour obtenir Van Gogh gratuitement. Enjoy It !!

Télécharger le fichier PDF

Télécharger Van Gogh

Van Gogh Détails

Van Gogh

[wprebay kw=”2070307573″ num=”0″ ebcat=”-1″]

Related 2070307573 Products

3 thoughts on “Van Gogh

  1. Anonymous
    3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
    5.0 étoiles sur 5
    Un grand peintre par un excellent biographe, 28 avril 2016
    Par 
    Georges Z

    Achat vérifié(De quoi s’agit-il ?)
    Ce commentaire fait référence à cette édition : Van Gogh (Poche)

    Vincent Van Gogh (1854-1890), comme tout grand génie de l’art, a eu une enfance et une adolescence qui ont été ses années de formation. David Haziot, dans un style excellent, nous mène sur les chemins qui firent de Vincent le grand peintre qu’il est, nous révélant dès l’origine ses qualités de vision des choses de la nature comme ses qualités de coeur, et sa précoce formation intellectuelle en autodidacte par ses nombreuses lectures de romans et de la Bible. Dès l’âge de 20 ans, les traits de sa personnalité se fixent : il veut apprendre à se connaître au profond de lui-même, mais l’amour lui est une expérience difficile, il est de nature absolu et peu diplomate.

    Alors qu’il avait un destin familial tout tracé en tant que vendeur de tableaux, Vincent décide de se détourner de l’avenir bourgeois qu’on lui présage. Sa marotte à 22 ans est de devenir pasteur afin de servir son prochain. Mais il se place déjà en situation d’échec, ce qui va devenir une constante de son existence.

    Comme Hölderlin et comme Rimbaud, Vincent aime les longues marches qui lui permettent de s’emplir les yeux des paysages traversés. Mais sa grande affaire, c’est son amour pour la peinture et il éduque ses yeux en visitant les musées, même s’il ne sait guère encore dessiner convenablement. Il apprendra plus tard, et quel long apprentissage ! Chose essentielle : lui et son jeune frère Théo ont décidé d’échanger une correspondance depuis plusieurs années et elle durera jusqu’à la fin de leur partenariat. À 26 ans, tandis qu’il effectue des tâches de pastorat dans les mines du Borinage belge au contact des mineurs, il a la révélation que seul le dessin peut rendre compte de l’horrible situation sociale où sont plongés certains êtres humains. C’est le début f’une vocation qui ne le quittera plus : acquérir le métier s’impose tout d’abord.

    Le biographe explicite très bien ce qui fait l’originalité de la peinture de Van Gogh, son caractère unique, son expressivité intense. Et insiste aussi sur la pauvreté et la dépendance de Vincent à l’égard de Théo, son frère cadet de quatre ans, en matière financière. Pour acquérir les qualités qui lui manquaient encore, Van Gogh va fréquenter des peintres amateurs, fréquenter une école d’art, collectionner les gravures, mais surtout, c’est son départ pour Paris et son séjour parisien, entre 1886 et 1888, qui vont lui apporter ce dont il avait encore besoin, en le confrontant aux impressionnistes et à tous les types de peintres qui travaillaient alors dans la capitale au renouveau de l’art. Il découvre, lui qui peignait “sombre”, la puissance de la couleur, et ne va dès lors cesser d’exalter le jaune, or du soleil, et le bleu, son complémentaire.

    David Haziot le suit ensuite à Arles, où il va aller s’établir au bout de deux années de séjour parisien (le biographe remarque à cette occasion que Vincent ne s’attarde jamais plus de deux ans en un lieu), ayant fait son miel des influences qui s’y combattaient, Arles dont le chaud climat convient à la brillance des teintes à entoiler. C’est alors la période la plus féconde des chefs-d’oeuvre qui s’ouvre, et le biographe décrit quelques-unes de ces toiles produites les unes après les autres dans le bonheur de la créativité que ressent Van Gogh.
    Celui-ci a ses motifs : tournesols, vergers, autoportraits, la chambre où il loge avec ses chaises… et il réussit à attirer Paul Gauguin auprès de lui pour fonder une sorte de communauté artistique.

    Mais la cohabitation fonctionne mal et c’est bientôt l’échec, d’où s’ensuit un effondrement mental de Vincent et son internement à l’hôpital dans la région autour d’Arles, puis Saint-Rémy de Provence, enfin à Auvers-sur-Oise dans une sorte de pension ; en chacun de ces lieux, il peut continuer à peindre malgré des crises d’égarement qui le reprennent, moins vives il est vrai. Pour un instant encore, le bonheur de vivre revient et il peint comme une “locomotive”, selon ses dires, au minimum une toile par jour. Mais le ver est dans le fruit et, à l’annonce des difficultés professionnelles et des responsabilités familiales qui requièrent de plus en plus financièrement son frère Théo, Vincent décide de se supprimer pour ne plus être une charge, ce qu’il était depuis dix années selon lui.

    Il est enterré au cimetière d’Auvers-sur-Oise. Six mois plus tard, Théo après internements le rejoint sous la terre, puis dans la même tombe double d’Auvers en 1913. Les deux frères sont restés indissolublement liés dans la vie comme dans la mort. Reste que Vincent Van Gogh est le peintre qui a le plus révolutionné son art au XIXe siècle, ouvrant la voie à des perspectives artistiques nouvelles, au fauvisme, à l’expressionnisme, et, par ses belles lettres souvent lyriques parce que si personnelles et passionnées, ayant expliqué chaque étape de sa démarche de créateur, que nous pouvons méditer. La biographie de David Haziot est savamment entretissée de ces…

    En lire plus

  2. Anonymous
    5.0 étoiles sur 5
    Magnifique, 30 juin 2018
    Par 
    Arthur

    Achat vérifié(De quoi s’agit-il ?)
    Ce commentaire fait référence à cette édition : Van Gogh (Poche)
    La plus belle biographie sur Van Gogh. Le style est pertinant, jamais long, toujours riche en psychologie, l’auteur a fait un vrai travail de remise en contexte. Pas de pathos, mais une vraie ampathie. J’ADORE !!
  3. Anonymous
    1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
    5.0 étoiles sur 5
    génial, 10 septembre 2017
    Par 
    Charlotte Bouyer

    Achat vérifié(De quoi s’agit-il ?)
    Ce commentaire fait référence à cette édition : Van Gogh (Poche)
    étant une très grande fan, j’ai adoré pouvoir en découvrir davantage sur son histoire, le livre est de bonne qualité, j’ai eu grand plaisir à lire ces nombreuses pages concernant van gogh

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *